Les nuances du soleil de minuit

Emma qui fait de l'aquarelle à bord de LifeSong au Spitzberg

Le carnet de voyage d’Emma

Au dessus du cercle arctique les journées d’été ont beau n’avoir jamais de fin, le temps me manque souvent pour capturer l’essence des paysages aperçus.

Comme il est facile de dire que l’on manque de temps. Le temps est élastique et c’est à nous d’en tirer le meilleur profit.

Donc finalement, je suis plutôt fière de ma « saison d’aquarelle ». Entre cuisiner pour 9 personnes trois fois par jour, m’occuper des enfants, amener nos groupes en kayak et sur glacier, sans oublier l’entretien quotidien du bateau, j’ai réussi à produire une quarantaine de peintures. 

Et à donner quelques cours d’aquarelles aux groupes qui avaient de l’intérêt pour cet art. 

Les aquarelles de mon carnet

Dans mon cahier, je peins habituellement en pleine navigation. Je dois donc vite m’imprégner de l’essence du paysage avant que le bateau ne bouge trop. En plus avec les vagues, même petites, les détails deviennent difficiles à réaliser. 

L’avantage, c’est que pour chaque aquarelle je me remémore ces moments passés sur le pont, absorbée par le moment présent. Je me rappelle du froid sur mes mains, du vent dans mes cheveux, du soleil changeant sur les montagnes ou encore de la baleine étant venue perturber ce moment de concentration. 

Ici et maintenant; je ne me souci plus du dessert du soir, du cap de la navigation, des prochains jeux à faire avec mes cocos. Il n’y a plus que mon cahier, mes couleurs et les paysages éblouissants. 

Je m’impose une règle pour mon carnet: je ne m’autorise jamais à arracher une page. Même le dessin le plus raté, je m’oblige à le terminer du mieux que je peux. 

Parce qu’avec persévérance j’arrive la plupart du temps à « rattraper » une aquarelle manquée. Ou pas, mais au moins j’aurai essayé.

Voici un extrait de mon carnet de voyage avec des aquarelles de Norvège et du Spitzberg

Les aquarelles « cartes postales »

Un format que j’adore pour le voyage, facilement détachables, elles s’offrent facilement. 

Lorsque j’utilise ces papiers, c’est le plus souvent pour peindre à partir de photos. Je peux choisir une des plus belles photos, me poser tranquillement à l’intérieur du bateau.

Plus rien ne bouge; Je peux faire plus de détails; Mieux travailler les couleurs; Je ne suis plus dans l’urgence. 

  • Carnet de voyage aquarelle d'Emma fait à bord de LifeSong
  • Carnet de voyage aquarelle d'Emma fait à bord de LifeSong
  • Carnet de voyage aquarelle d'Emma fait à bord de LifeSong
  • Carnet de voyage aquarelle d'Emma fait à bord de LifeSong
  • Carnet de voyage aquarelle d'Emma fait à bord de LifeSong
  • Carnet de voyage aquarelle d'Emma fait à bord de LifeSong

Les cours d’aquarelle à bord

Partager sa passion, c’est ce que l’on fait au quotidien sur LifeSong. J’ai toujours aimé amener les gens à se dépasser physiquement à travers des sorties de kayak, de randonnées, de ski ou de marche sur glacier. Maintenant, j’offre à tous de participer à des ateliers d’aquarelle peu importe leur niveau, tous le monde peut y arriver. Et même sans grande confiance, tous réussissent à sortir des couleurs de leurs têtes. À créer une pièce unique. 

Car peut importe combien d’équipiers participent à l’atelier, jamais deux aquarelles ne se ressemblent. C’est là toute la beauté de la diversité d’expression. 

Un moment de partage, de création sans pression.

Les aquarelles ci-dessus ont été réalisées lors de cours à bord.

Pour voir plus de dessins d’Emma : www.lescouleursdemma.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :